Cryothérapie locale ou corporelle intégrale, que choisir ?

heading-underline

Cryo Accueil » Articles » Cryothérapie locale ou corporelle intégrale, que choisir ?

Les bases de la cryothérapie : application locale ou corporelle intégrale

De manière générale, le terme « cryothérapie » désigne l’application du froid sur une partie du corps humain afin de soulager la douleur, d’améliorer la récupération musculaire et de stimuler une réponse immunitaire. La forme la plus conventionnelle de cryothérapie, comme nous le savons tous, est un bon vieux sac de glace appliqué sur un bleu ou une cheville tordue, voire une baignoire remplie d’eau glacée.

La cryothérapie, dans sa forme actuelle, est une invention relativement récente. Tout d’abord présentée en 1978 par Toshima Yamaguchi, un rhumatologue japonais, elle a vite gagné en popularité auprès des athlètes professionnels, des docteurs et des amateurs de fitness. Ce qui était censé, à la base, traiter les inflammations causées par la polyarthrite rhumatoïde s’est révélé être un remède efficace à de nombreuses conditions, des inflammations internes aux maladies de peau, dont divers types d’eczéma.

Voyons à présent comment fonctionne la cryothérapie.

Types de cryothérapie

À son niveau le plus basique, la cryothérapie peut être locale ou corporelle intégrale. En version locale, elle est administrée par un équipement spécial, comme le Cryofan de Cryomed, sur une zone bien précise de la peau du patient. L’application locale aide à produire le bon froid pendant la bonne durée, en fonction du niveau de la blessure à traiter et d’autres facteurs.

La cryothérapie corporelle intégrale est une procédure plus complexe nécessitant une cryochambre, c’est-à-dire un appareil assez grand pour qu’un patient puisse entrer et recevoir des températures avoisinant les -170 degrés Celsius. Pendant la procédure, le patient ne porte que ses sous-vêtements, des chaussons de protection et des gants. Ce type de procédure de cryothérapie produit des effets plus sérieux sur le patient en augmentant le flux sanguin vers les organes, ce qui enrichit le sang en oxygène et en enzymes nécessaires.

Les traitements en caisson de cryothérapie sont utilisés partout dans le monde par les athlètes professionnels de divers sports, les professionnels du fitness et les centres de remise en forme, mais aussi par les institutions qui aident les patients à récupérer de blessures ou de périodes de stress intense.

Avantages de la cryothérapie

Comme indiqué ci-dessus, le traitement en cryothérapie présente une efficacité remarquable pas seulement au niveau de la récupération d’un patient, mais également au niveau du soin de maladies et conditions chroniques. La baisse soudaine de température à des niveaux négatifs entraîne des contractions musculaires intenses et envoie des signaux d’alarme au cerveau qui se dépêchera de rediriger des flux sanguins vers les organes pour assurer leur survie. En même temps, le liquide excessif est expulsé de l’hypoderme pour minimiser les enflures, les facteurs douloureux et les inflammations.

Cette période de choc est suivie d’un processus inverse quand le cerveau réalise l’absence de menace immédiate d’ hypothermie. Les vaisseaux sanguins s’étendent et les flux riches en oxygènes gorgent les tissus, ce qui accélère la reproduction et la réparation cellulaires.

La cryothérapie apporte un autre avantage important : une pénétration plus intense dans les tissus sans créer de gêne extrême. Les méthodes traditionnelles, comme le bain gelé, proposent des conditions bien au-delà des niveaux de confort, autant en termes de sensations que de temps nécessaire pour obtenir les résultats voulus. Enfin, les cryochambres permettent à l’oxygène d’entrer en contact avec la peau du patient pendant toute la procédure, contrairement aux autres méthodes.

Pour résumer, un traitement en caisson de cryothérapie propose de nombreux avantages sanitaires liés à une meilleure circulation sanguine, une récupération cellulaire accélérée, un soulagement de la douleur et une diminution des niveaux de stress. À côté de cela, les effets secondaires sont réduits au minimum et ne présentent aucun risque si la procédure est opérée par un professionnel respectant les mesures standards de précaution.

Choisir ce qu’il y a de mieux pour vous

Le choix du bon équipement repose essentiellement sur le type de procédures que vous souhaitez proposer et, bien entendu, sur votre budget. Si vous prévoyez de traiter les blessures mineures pendant ou immédiatement après des événements sportifs, un système de cryothérapie locale sera la meilleure option. Si vous dirigez un grand centre médical et souhaitez proposer des programmes de récupération en cryothérapie à long terme et sur plusieurs sessions, il vous faut définitivement des cryochambres intégrales, comme le Cryomed One ou le Cryomed Pro. Ces modèles combinent une excellente performance, une faible consommation en azote, un facilité d’utilisation sans égale, des protocoles de sécurité de pointe, le tout pour fournir la meilleure expérience de cryothérapie, autant pour les utilisateurs que pour l’opérateur.

Si vous ne savez toujours pas pour quel équipement cryogénique opter, n’hésitez pas à nous contacter pour profiter d’une consultation complète. Nous connaissons nos produits, notre commerce et nos clients, et nous serons en mesure de vous conseiller sur la meilleure approche pour lancer vos services de cryothérapie, en fonction de vos besoins et de vos objectifs.